Contenu principal

Passer le contenu principal

Actualités

L'Etat porte à 30,5 millions d'euros sa participation au chantier du tramway

Parce qu'il répond pleinement aux orientations préconisées par le Grenelle de l'environnement, le tramway angevin bénéficie d'un financement supplémentaire de l'Etat, dont la participation atteint 30,5 millions d'euros. L'annonce de cette décision était l'occasion de faire le point sur deux aspects importants du chantier : son coût et sa durée.

La nouvelle est officielle depuis le 30 avril : l'aide de l'État à la création de la première ligne du tramway angevin, qui se soldait il y a peu encore à 7 millions d'euros, sera finalement de 30,5 millions d'euros.

En effet, le ministère de l'Écologie a officiellement estampillé Angers et son projet de transport en commun en site propre comme une parfaite illustration des projets à soutenir dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Cet apport monte à 46,3 millions d'euros le total des subventions dont bénéficie le chantier, soit 2,5 millions d'euros issus des Fonds européens (Feder), 13,3 millions accordés par la Région et 30,5 millions de l'Etat.

Quant au coût global du projet, il se monte, maintenant que tous les marchés d'appels d'offres sont connus, à 287 millions d'euros (HT), dont 15 millions d'euros provisionnés en cas d'aléas.

Initialement annoncé à 248 millions d'euros en décembre 2005, ce chantier sans précédent pour Angers et son agglomération a donc vu son budget augmenter de 15%. Une progression "maîtrisée" qui atteste "la bonne tenue financière du projet", souligne Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole.

Quatre facteurs principaux expliquent cette hausse : la nécessité, constatée dès les premiers coups de pelleteuse, de renforcer les berges de la Maine de part et d'autre du nouveau pont, la flambée du prix de l'acier depuis quatre ans, les moyens supplémentaires alloués aux archéologues afin de mener à terme leur travail autour des sarcophages mérovingiens découverts place du Ralliement et le choix d'un pont architecturalement fort. A cela s'ajoutent différents imprévus survenus sur le chantier notamment lors des opérations de déviation de réseaux.

Autre certitude : le chantier sera terminé en décembre 2010, soit deux ans et demi après son lancement. L'ouverture de la ligne aux Angevins aura ensuite lieu en juin 2011, après six mois d'essais et de marche à vide destinés à tester les moindres rouages de la machine sur les 12,5 km de la ligne.

<< retour à la liste des actualités


Retour au contenu principal

Copyright 2007 - Angers Loire métropole - Tous droits réservés - Mentions légales

ID de page 51739