Les travaux du tramway ont démarré en février 2017 !

L’arrêté de Déclaration d’Utilité Publique a été pris le 20 février 2017. Cela marque le démarrage officiel de la construction de la ligne de tramway de l’agglomération angevine dont les travaux ont débuté le jour même.

Le tracé, reliant Belle-Beille  à  Monplaisir, requiert le franchissement de la Maine et, comme convenu, la construction de ce nouveau pont débutera dès cet été,  entre la place Molière et la place La Rochefoucauld, en lien avec le projet Cœur de Maine.  Avant de démarrer les travaux de construction du pont et du tramway, des travaux préparatoires sont nécessaires :  abattage de quelques arbres, déplacement des réseaux, enfouissement des réseaux aériens, déplacement des mobiliers urbains… Ces travaux se poursuivront jusqu’à juin 2017. 

Une fois ces travaux préparatoires achevés, la construction du pont débutera. Deux bases vies de chantier seront installées de part et d’autre de la Maine, côté Molière en lien avec le projet Cœur de Maine, et côté Arts et Métiers. Pendant cette deuxième phase de travaux, le plan de circulation du quartier sera légèrement modifié. Une voie en sens unique desservira les riverains de la place La Rochefoucauld, depuis le quai Robert-Fèvre. Une piste cyclable, à contre-sens, sera ouverte, pour assurer la continuité du parcours « La Loire à Vélo », entre le boulevard Arago et le quai Robert-Fèvre.

Les travaux de construction du nouveau pont débuteront à l’été 2017.

Phasage des travaux du tramway :

Comme annoncé lors de la réunion publique du secteur Arts & Métiers / Rochefoucauld, du 02 février 2017, les travaux seront réalisés en 3 temps :

  • Les travaux préparatoires : de fin février à juin 2017  (abattage de 5 arbres, dépose du mobilier urbain, dévoiement et effacement des réseaux)
  • Les travaux de construction du pont : de juin 2017 à février 2019
  • Les travaux de ligne : de février 2019 à l’été 2019 : La livraison du pont et l’aménagement définitif côté La Rochefoucauld sont prévus pour septembre 2019,  en lien avec le projet Cœur de Maine, situé sur l’autre rive de la Maine.