Envoyer par courriel
partager

Autour de la ligne de tramway 

 

  • 1- Le tramway circule la plupart du temps en site propre et 80 % environ de son tracé est végétalisé.
  • 2- Les stations sont implantées tous les 500 m environ afin d’optimiser la desserte des quartiers traversés. Les quais, d’une longueur de 40 m, permettront d’accueillir des rames allongées dans le futur si nécessaire. Ils sont aménagés pour un accès de plain-pied dans les rames.
  • 3- En lien avec le plan de déplacement urbain, une partie du stationnement existant est supprimé. Les stationnements sont réaménagés et des poches sont créées à proximité des commerces tandis que le stationnement résidentiel est préservé dans la majorité des cas.

  • 4- L’arrivée du tramway permet de repenser l’espace public en accordant une place importante aux circulations douces : cheminements piétons et voies cyclables.

  • 5- Le patrimoine végétal est mis en valeur. Les alignements d’arbres sont préservés autant que possible. Lorsque le déplacement de végétaux est indispensable, de nouvelles plantations sont réalisées afin de recréer des perspectives harmonieuses.
  • 6- Les carrefours sont aménagés afin de permettre les circulations transversales et faciliter les dessertes locales.
  •  

 

1- Circulation en site propre<br> 2- Les stations<br> 3- Le stationnement<br> 4- Les circulations douces<br> 5- Le patrimoine végétal<br> 6- Les carrefours

1- Circulation en site propre
2- Les stations
3- Le stationnement
4- Les circulations douces
5- Le patrimoine végétal
6- Les carrefours

 

LE PONT DES ARTS ET MÉTIERS 

Un pont est construit sur la Maine afin d’accueillir le tramway en 2022. Dès son inauguration, à la rentrée 2019, il permettra aux piétons et aux cyclistes de passer agréablement d’une rive à l’autre. Le pont relie la place La Rochefoucauld au secteur de la Poissonnerie entièrement repensé

 

Tout en finesse 

Le pont est pensé comme un ouvrage discret, minimaliste pour ne pas concurrencer les monuments historiques à proximité, tels que le château,
la cathédrale ou encore le pont de Verdun. Dans cet esprit, ses piles sont de forme conique et surmontées de tétrapodes métalliques élancés. Elles soutiennent un tablier fin.
Les dimensions du pont : 15 m de large et 130 m de long.

 

Le pont se partagera  entre cyclistes, piétons et tramway

 

Un architecte, deux ponts

Quatre projets étaient en lice dans le cadre d’un concours d’architectes anonyme. C’est celui du cabinet d’architectes Lavigne-Chéron associé au bureau d’études Egis Structures et Environnement qui a été retenu début 2016. Thomas Lavigne était déjà le concepteur du pont Confluences, pour la première ligne de tramway.

 

La construction 

La technique retenue pour la mise en place du tablier du pont est le lançage. Des tronçons du tablier sont assemblés entre eux puis poussés depuis la place Molière au-dessus des piles préalablement réalisées

Le coût estimé de cet ouvrage est de 8 millions d’euros HT de travaux, soit 10 millions d’euros tout compris.

 

 

Son calendrier de construction :

  • Fin août 2017 : début des travaux
  • Rentrée 2019 : ouverture du pont aux piétons et aux cyclistes

 

Nouveau pont sur la Maine vu depuis le pont de la Haute Chaîne

Le pont sur la Maine de jour

Le pont sur la Maine

 

 

Les stations

Afin de pouvoir faire circuler les 3 lignes commerciales du futur réseau de tramway, il sera nécessaire de requalifier deux stations initialement utilisées par l’actuelle ligne A : les stations Saint Serge-Université et Molière.

Les deux stations existantes seront ainsi restructurées afin de leur permettre d’accueillir chacune deux lignes de tramway :

- les lignes A et B pour la station Saint Serge-Université qui se situera désormais au centre du boulevard Ayrault,

amenagement_station_st_serge

 

- les lignes B et C pour la station Molière qui se situera juste après le nouveau pont prévu sur la Maine.

amenagement_station_moliere

Parking relais - P + Tram

Les parkings relais ont pour objectif de faciliter la connexion au tramway et donner la possibilité aux habitants des communes périphériques, mais aussi les touristes, les étudiants... d’utiliser le tramway de manière simple, rapide et économique. Deux P+R d’une capacité d’environ 200 places sont prévus sur le projet de ligne B :

  • Un P+R à Belle-Beille, à proximité du carrefour Beaussier//Patton
  • Un P+R à Montaigne (carrefour Montaigne//Cussonneau)

De plus, un parking existant sera réaménagé au terminus de la ligne sur le boulevard Schumann à Monplaisir.

Centre technique des transports

Au nord, le centre technique des transports existant sera aménagé afin d’accueillir les 18 rames supplémentaires. Plateforme, rails, énergie seront à mettre en œuvre sur une partie du centre déjà prévue à sa construction.