partager

F.A.Q

Quel est le calendrier du projet de ligne B ? Quel sera son coût ? Qui va le financer ? Pourquoi construire un nouveau pont sur la Maine ?… Vous avez une question sur le projet de ligne B du tramway ? Retrouvez, ci-dessous dans notre FAQ, les réponses aux questions les plus fréquemment posées. Si vous souhaitez une précision sur le sujet, vous pouvez utiliser le formulaire de contact en ligne.

Quand saura-t-on si le projet de tramway se réalise ?

Le 15 février 2016, les élus communautaires se sont prononcés sur les modalités de réalisation de la ligne B du tramway.  C’est à la quasi-unanimité qu’à été approuvé le nouveau calendrier du projet. Il a ainsi été décidé le décalage du démarrage des travaux au plus tard en 2019 avec une mise en service fin 2022.

Seuls les travaux du pont sur la Maine débuteront en 2017 pour une livraison en 2019, date en cohérence avec le projet Cœur de Maine. Le calendrier de l’enquête publique autour du projet de tramway reste inchangé. Elle devrait se tenir au 3ème trimestre 2016.

Quel sera le coût total du projet de tramway ?

Le coût global du projet de la seconde ligne de tramway est estimé à 245 millions d’euros hors taxes (valeur 2014). Cela comprend l’ensemble des études et des travaux, la réalisation du pont sur la Maine, l’achat du matériel roulant, l’adaptation du centre technique des transports, les acquisitions foncières…

Qui va financer le projet de tramway ?

La politique des transports est de la compétence d’Angers Loire Métropole. Le projet sera donc financé par la communauté urbaine et l’ensemble des trente-trois communes qui la composent.

Le projet va-t-il recevoir des subventions ?

L’État a déjà fait savoir qu’il verserait un peu plus de 25 millions d’euros, soit environ 10 % du projet. La Région des Pays de la Loire a également prévu d’accorder une aide d’environ 10 millions d’euros, soit un million d’euros du kilomètre. Comme pour la ligne A, une demande de subvention a été adressée à l’Union européenne. À titre indicatif, l’Europe avait versé 2,1 millions d’euros pour la construction de la ligne A.

Pourquoi construire un nouveau pont sur la Maine ? N’aurait-il pas été plus simple et moins onéreux d’emprunter le pont Confluences déjà utilisé par la ligne A ?

L’hypothèse a été étudiée mais elle rallonge de manière importante le tracé de la ligne B rendant moins attrayant ce mode de déplacement. Cela augmenterait notamment le temps de liaison entre le campus de Belle-Beille et la gare.
En termes budgétaires, allonger ainsi le tracé de 700 m serait d’un coût équivalent à celui du nouveau pont.

Le tracé proposait deux variantes. Quelles ont été les critères de sélection pour le choix définitif ?

Des études ont été réalisées sur tous les tracés afin de déterminer la faisabilité technique mais aussi la qualité de desserte de chaque hypothèse notamment la population et les équipements desservis. Dans le cadre de la concertation qui s’est déroulée jusqu’à fin mars 2015, le public était également invité à donner son avis sur le tracé et ses variantes. Tous ces éléments ont permis aux élus de retenir le tracé définitif :

  • par l’avenue Yolande-d’Aragon plutôt que par le boulevard du Bon-Pasteur, notamment en raison d’une population desservie plus importante et d’une meilleure desserte des établissements scolaires ;
  • par l’avenue Montaigne et le boulevard Cussonneau plutôt que par le boulevard Saint-Michel et l’avenue Pasteur, en raison notamment d’une meilleure desserte et pour la possibilité d’aménager un parking-relais à l’extrémité de l’avenue Montaigne ;
  • pour un passage en axial du tramway sur le boulevard Allonneau, à Monplaisir, plutôt qu’un passage latéral, permettant une meilleure insertion du tramway.
Pourquoi la future ligne B ne va-t-elle pas jusqu’au parc des expositions ?

Le tracé de la seconde ligne de tramway tient compte de plusieurs priorités : la nécessaire desserte des quartiers les plus fortement peuplés, la forte demande en transports en commun sur le parcours, mais aussi les capacités de financement d’Angers Loire Métropole.
Ce tracé est pour le moment limité à 9,9 km, mais il sera possible, dans l’avenir, d’étendre le réseau vers Beaucouzé à l’ouest et vers le parc des expositions à l’est, vers Montreuil-Juigné au nord et vers la clinique de l’Anjou au sud. Mais, pour le moment, ces extensions ne sont pas à l’ordre du jour.

La ligne B permettra-t-elle d’aller à la gare SNCF sans correspondance ?

Le projet de tracé du tramway permet de créer trois lignes commerciales : la ligne A qui circule déjà entre Avrillé et la Roseraie, la ligne B reliant Belle-Beille à Monplaisir et la ligne C allant de Belle-Beille à la Roseraie.

Les deux lignes A et C passeront par la gare et assureront une desserte directe depuis la Roseraie, Avrillé et Belle-Beille.

Les utilisateurs de la ligne B auront à effectuer une correspondance mais à la même station. Ce changement pourra se faire place Molière ou à la station Centre des congrès.

Quelle sera la fréquence du tramway sur les lignes A, B et C ?

Aux heures de pointe, la fréquence sera d’un tramway toutes les 8 minutes sur chacune des trois lignes et dans chaque sens. Ainsi, sur les tracés accueillant deux lignes, la fréquence sera renforcée avec un tramway toutes les 4 minutes.
Ce sera le cas entre le terminus de la Roseraie et la station Foch - Maison bleue sur les lignes A et C ; du terminus Belle-Beille - Technopole à la place Molière, sur les lignes B et C ; et de la station Saint-Serge-Université à la station Centre des congrès sur les lignes A et B.

Le projet va-t-il supprimer beaucoup de stationnements ?

Des premières études ont été réalisées afin d’évaluer précisément le besoin de stationnement des résidents et l’offre avant et après travaux. Des efforts particuliers seront réalisés pour préserver le stationnement de proximité, c’est le cas notamment autour des commerces et des pôles d’activités.

Les parkings relais du tram seront-ils payants ?

Désormais, il n'est plus nécessaire de présenter un titre de transport pour sortir de ces parkings. Ils sont donc accessibles librement et gratuitement, 7j/7 et 24h/24.

En conséquence, aucun titre de transport n'est plus délivré à l'entrée du parking. Les utilisateurs des transports devront veiller à se munir de leur carte Atout ou du billet de leur choix pour emprunter le réseau Irigo, par exemple en utilisant les bornes automatiques présentes sur chaque station de tramway.

Les arbres et espaces verts seront-ils préservés ?

Le patrimoine végétal angevin est riche et sera préservé au mieux, particulièrement les grands alignements et les sujets remarquables. Mais il est possible que certains arbres doivent être supprimés parce qu’ils sont trop proches du tracé, parce qu’ils sont malades ou parce que leurs racines dégradent de manière importante les trottoirs et les chaussées. Dans ces cas-là, de nouvelles plantations seront réalisées.

Y aura-t-il, comme pour la première ligne, de l’herbe sur le tracé de la nouvelle ligne ?

Oui, 80 % environ du tracé de la ligne B du tramway seront végétalisés. À titre de comparaison, 70 % du tracé de la ligne A étaient engazonnés.

Est-ce que la couleur du tramway va changer ?

Les rames seront identiques à celles de la première ligne. Elles conserveront leur design, c’est-à-dire le nez du tramway spécialement dessiné pour Angers Loire Métropole et leur livrée arc-en-ciel sur fond blanc.