Envoyer par courriel
partager

La Nouvelle ligne B

D’une longueur de 9,9 kilomètres, la nouvelle ligne B relie les quartiers de Belle-Beille, à l’ouest, et de Monplaisir, à l’est avec un nouveau franchissement de la Maine dans le centre-ville d’Angers.

À partir du terminus ouest, implanté face à la Maison de la technopole à Belle-Beille, le tracé emprunte les boulevards Lakanal et Beaussier, puis l’avenue Patton jusqu’à la place de Farcy. Il rejoint la Doutre par le boulevard du Bon-Pasteur puis l’avenue Yolande-d’Aragon et les boulevards Arnauld et Ronceray jusqu’à la place La Rochefoucauld. Le franchissement de la Maine se fait à l’extrémité sud de la place, sur un nouveau pont construit en amont du pont de Verdun, là où la Maine est la plus étroite.

Sur la rive gauche, le tracé rejoint celui de la ligne A place Molière. Il emprunte le tronçon existant jusqu’à la place François-Mitterrand. Il remonte ensuite les boulevards Ayrault et Carnot jusqu’au centre des congrès avant de s’engager rue Pierre-Lise. Arrivé à l’extrémité de l’avenue Montaigne, il bifurque vers Monplaisir par les boulevards Cussonneau, des Deux-Croix et Allonneau jusqu’à la place de l’Europe avec un terminus boulevard Schumann.

 

Vous pouvez également télécharger le tracé en format PDF.

Le nom des stations n’est pas définitif.

 
 

Le réseau des 3 lignes

Le tracé proposé comporte la réalisation d'un tronçon de quelques centaines de mètres entre l'actuelle station "Foch-Maison bleue" et la place Mendès-France. Cette réalisation permet la création d’un maillage complet du centre ville d’Angers et le fonctionnement de trois lignes commerciales de tramway.

La ligne C circulerait entre Belle-Beille et la Roseraie, empruntant successivement le tracé de la ligne B jusqu'à la place Molière puis celui de l'actuelle ligne A jusqu'à la Roseraie. Cette ligne C permettrait ainsi de proposer une liaison directe vers la gare depuis Belle-Beille. Cela permettrait également d'offrir une cadence renforcée sur les tronçons du réseau les plus empruntés.

 

En résumé :

 

La ligne A (rouge) circule d’Avrillé à la Roseraie. Son tracé, modifié, dessert le centre des congrès et l’hôtel de ville. Elle rejoint l’actuel tracé à la station « Foch – Maison bleue ».

La liaison entre le Centre des Congrès et la Gare Saint-Laud se fait en moins de 5 minutes.

 

La ligne B (jaune) part de Belle-Beille et franchit la Maine sur un nouveau pont. À partir de la place Molière, elle emprunte la rue Thiers, puis les boulevards Ayrault et Carnot vers Monplaisir.

Le temps de parcours entre les deux terminus sera d'environ 32 minutes, dont 16 minutes entre Belle-Beille Technopole et la Place Molière.

 

La ligne C (vert) emprunte le tracé de la ligne B jusqu’à la place Molière. Elle emprunte ensuite l’actuel tracé de la ligne A. Elle dessert la place du Ralliement puis la gare.

Depuis son terminus Belle-Beille Technopole et jusqu’à la gare le trajet s’effectue en près de 22 minutes et sans correspondance, dont 17 minutes de Belle-Beille au Ralliement.

 

Le tramway fonctionne de 5h à 1h30 à la cadence d’une rame toutes les 8 minutes sur chacune des trois lignes, permettant une cadence renforcée de 4 minutes là où deux lignes se superposent.

 

 

Une journée sur le réseau de tramway

d'Angers Loire Métropole

 

La famille Dupuy habite l'agglomération angevine depuis plusieurs années. Grâce au nouveau réseau de tramway, elle ne jure plus que par de mode de déplacement doux.

Au quotidien nous n'utilisons plus notre voiture. Gare, CHU, centre-ville... sont tout prêt. Pourquoi s'embêter à trouver une place de parking ?

Les temps de trajet sont donnés à titre indicatif.

 

Les enjeux de dessertes

Le tracé étudié permet la desserte d'environ 50 000 habitants à moins de 500 m des stations. Avec la ligne A, la totalité de la population desservie est d'environ 99 000 habitants, soit 35% de la population d'Angers Loire Métropole. Les trois quartiers desservis et qui font l’objet d’un programme de renouvellement urbain représentent à eux seuls environ 20 à 30 000 d’habitants.

Le tracé dessert également des sites et équipements majeurs de l’agglomération en termes d’emploi et d’activités. Notamment la technopole et le campus de Belle-Beille, le théâtre Le Quai, l’Université Saint Serge le centre des congrès, le pôle administratif Louis-Gain, la mairie d’Angers, l’hôtel communautaire, le tribunal,...