Envoyer par courriel
partager

Pourquoi des lignes B&C ?

Angers Loire Métropole a défini des axes forts pour l’aménagement de son territoire dont la gestion des déplacements constitue un point essentiel. Dans l’objectif de renforcer le réseau de transports en commun et d’améliorer la qualité et l’accessibilité du service, l’agglomération a décidé de compléter son réseau de transports en commun avec deux nouvelles lignes.

 

La Ligne B relie les quartiers de Belle-Beille, à l’ouest d’Angers, et de Monplaisir, à l’est. La ligne C emprunte les infrastructures des lignes A et B pour relier Belle-Beille à la Roseraie en passant par le centre-ville. Ces trois lignes permettent de constituer un véritable réseau au cœur de l’agglomération. Les stations sont implantées de façon à desservir un maximum de personnes et les principaux équipements, notamment au sein des quartiers d’Angers.

 

 

Le nombre d’habitants desservis par le tramway va ainsi doubler, portant à 100 000 leur nombre total, soit 35 % de la population d’Angers Loire Métropole. Les stations sont implantées tous les 500 m environ afin d’optimiser la desserte des quartiers traversés. Les quais sont aménagés pour un accès de plain-pied dans les rames.

 

Le tramway circule la plupart du temps en site propre et 80 % environ de son tracé est végétalisé. Les alignements d’arbres sont préservés autant que possible. Lorsque le déplacement de végétaux est indispensable, de nouvelles plantations sont réalisées afin de recréer des perspectives harmonieuses.
L’arrivée du tramway permet de repenser l’espace public en accordant une place importante aux circulations douces : cheminements piétons et voies cyclables. Les carrefours sont aménagés afin de permettre les circulations transversales et faciliter les dessertes locales. En lien avec le plan de déplacement urbain, les stationnements sont réaménagés, notamment à côté des commerces.

 

Le calendrier adopté par les élus

Début 2016, les élus communautaires faisaient le choix de démarrer les travaux de la ligne B de tramway plus tard que prévu. Un report permettant d’étaler le financement de l’investissement estimé à 245 millions d’euros (hors taxe et selon les valeurs de l’année 2014), et de se placer en cohérence avec le calendrier des opérations de rénovation urbaine des quartiers Belle-Beille et Monplaisir d’Angers. En prenant cette décision, suivie à l’unanimité des maires du territoire, Angers Loire Métropole a également voulu se donner la possibilité de trouver d’autres leviers que la fiscalité pour financer le projet.

 

 

Télécharger le dépliant sur le projet des lignes B&C.